Assemblée générale 2018 

Avis de convocation

Une onzième année de terminée. Le printemps nous ramène nos premiers colibris, les mouches noires, les chenilles, les fleurs dans nos jardins, la surveillance du lac et bien sûr notre Assemblée générale annuelle. Celle-ci aura lieu le samedi 26 mai 2017 à l’Hôtel de ville d’Austin, 21 chemin Millington, de 9h30 à 12 h. 

............................................................................................................................................................................................................

Nouvelles de notre association

 

Il me fait plaisir de vous faire parvenir ces quelques nouvelles concernant notre association et la vie au lac Gilbert.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

1.     Corvée de nettoyage le samedi 12 mai

La corvée annuelle de nettoyage de la municipalité aura lieu le samedi 12 mai prochain à compter de 9 h00. Comme l’an dernier, nous allons y participer et comptons sur votre présence afin de rendre notre environnement plus salubre.

 

Veuillez m’aviser par courriel de votre participation afin que nous puissions former des équipes de travail permettant de couvrir le maximum de territoire.

 

Les gens du versant nord se rassembleront au coin des chemins du lac Nick et Digman et ceux du versant sud chez Claus Jacob. La municipalité fournit les sacs et les gants. Il y aura un léger goûter post-corvée à la caserne nord, sur le chemin North.

 

 

2.     Entretien d’un cimetière

Comme vous le savez, notre association parraine l’entretien d’un cimetière d’Austin. Il s’agit du cimetière Channel, qui remonte à 1871 et qui compterait 2 sépultures. Ce cimetière n’a pas été entretenu et est menacé de disparition si nous ne veillons pas à sa restauration. Le travail consiste essentiellement à nettoyer et protéger les lieux, et à restaurer les pierres tombales. Serge Wagner, qui a une certaine expertise dans ce domaine, nous dirigera dans nos travaux. Le tout devra prendre moins de 2 heures.

 

Ce cimetière Channel a comme caractéristique d’être un « cimetière sur la terre ».  Les pionniers anglo-protestants, originaire de la Nouvelle-Angleterre, choisissaient d’abord leur propre terre comme lieu d’ensevelissement pour eux et leur famille.

 

 

3.     Analyse du lac par le RAPPEL

Au cours des dernières années, l’ACPLG a fait réaliser des études préventives et des travaux correctifs afin de conserver la bonne santé du lac Gilbert. La gestion des eaux de ruissellement sur le versant nord du lac pose de nombreux problèmes depuis longtemps, car ce versant est adossé au mont Place. À l’été 2017, devant l’urgence de la situation, le CA a pris la décision, dans le but de protéger le lac, de suivre les recommandations du RAPPEL et de faire effectuer des travaux pour contrer l’érosion dans le lac. Il semble que ces travaux ont corrigé la situation.

À l’été 2017, nous avons tous constaté la couleur verdâtre  du lac et la présence d’algues bleus. Le RAPPEL a fait la même constatation dans son rapport sur le  « suivi de la qualité des lacs et des cours d’eau : rapport des résultats 2017 ».  Nous lisons  à la page 20 du rapport:

La concentration moyenne de phosphore total mesuré en 2017 est de 8 μg/l, ce qui situe l’état trophique du lac dans la classe oligotrophe, tout comme en 2016. La concentration moyenne de chlorophylle α est de 2,00 μg/l, ce qui classe aussi le lac au stade oligotrophe pour ce paramètre tel qu’observé en 2016.

Pour ce qui est des mesures de transparence, un changement important est observé en 2017 comparativement en 2016. En effet, des profondeurs beaucoup plus faibles ont été enregistrées présentant une moyenne de 3,63 m alors que la moyenne de 2016 était de 6,77 m. Ces mesures situent le lac Gilbert au stade mésotrophe. À noter que les concentrations de carbone organique dissous affichent une moyenne de 3,4 mg/l, ce qui indique que l’eau est légèrement colorée et a donc une très faible incidence sur la transparence de l’eau. Par ailleurs, on observe que la transparence de l’eau diminue à mesure que la saison avance. À la fin juillet, des algues bleu-vert ont été observées et l’eau s’est graduellement colorée jusqu’à avoir une teinte verdâtre tout le mois d’août. Cependant, les concentrations en chlorophylle α n’ont, pour leur part, pas augmentées. Il serait pertinent de poursuivre un suivi serré de la transparence de l’eau au lac Gilbert à la saison 2018 afin de confirmer si ce changement dans la transparence de l’eau n’est seulement qu’épisodique.

Finalement, l’ensemble des variables physico-chimiques mesurées au lac Gilbert situe son état trophique dans la classe oligo-mésotrophe en 2017 tel que déterminé dans les années antérieures (voir tableau 6).

 

Pour trouver la source du problème,  le RAPPEL nous propose deux hypothèses :

·       Soit une caractérisation des installations septiques présentes dans le bassin versant. Cette analyse couterait environ 8750$, à raison de 225$ à 250$ par installation septique.  Nous ne retenons pas cette proposition, car la municipalité envisage d’obliger les propriétaires de fosses septiques à fournir un certificat de conformité.

 

·       Soit de réaliser une étude sur la qualité de l’eau des tributaires pour déterminer si le phosphore provient surtout de l’érosion des sols ou s’il est présent naturellement dans les sols du bassin versant. Il faudra faire un minimum de 5 campagnes au cours de l’été, soit 3 en temps de pluie et 2 en temps sec.

 

Pour une étude clé en main de 4 tributaires, il faudrait prévoir un montant d’environ 2 805 $ + tx. Si l’échantillonnage est fait par nos bénévoles, le coût serait d’environ 2 000 $. Nous avons retenu cette proposition, et comptons faire nous-même l’échantillonnage et le transport des éprouvettes d’eau. L’étude se déroulera tout au cours de l’été 2018.

L’ACPLG a demandé au Fonds vert de subventionner les 2/3 des analyses, pour un montant maximum de 1533$, et nous avons obtenu cette subvention.

 

4.     Assemblée générale annuelle

Elle aura lieu le samedi 26 mai prochain à la salle du conseil municipal à l’Hôtel de ville d’Austin. Vous recevrez au début mai une convocation officielle et l’ordre du jour.

 

5.     Fête du lac : nouvelle formule

À la suite du sondage de l’automne dernier, le CA a décidé que la fête annuelle du lac aura lieu le samedi 25 août prochain, à la salle communautaire de l’Hôtel de ville d’Austin. Au lieu des traditionnels hamburgers et hot dogs, nous vous offrons un buffet somptueux et abondant. Nous maintenons cependant notre épluchette de blé d’inde. De plus, vous aurez droit à une conférence inédite sur l’histoire du lac Gilbert donnée par Serge Wagner. Tout au long de la soirée, nos célèbres musiciens, Jacques et Daniel, vous enchanteront par leur musique et leur chant.

 

 

6.     Analyse des fosses septiques

Dans le but de protéger l’environnement et nos cours d’eau, la municipalité a décidé de faire réaliser une caractérisation des installations septiques. Les propriétaires de fosses septiques devront fournir un certificat de conformité à la municipalité. Les détails de cette opération ne sont pas connus pour le moment et le tout devrait débuter en 2019. Cette démarche devrait commencer par l’analyse des fosses ayant plus de 30 ans

, ce qui correspond à 42% des fosses septiques de la municipalité. Pour ceux qui devraient remplacer leurs fosses, la municipalité envisage de prêter de l’argent aux propriétaires à un faible taux ou de répartir ce coût sur le compte de taxe.

 

7.     Fibre optique à Austin

 La municipalité a obtenu, par le biais d’une compagnie de Magog, une subvention  de 2.8M pour le déploiement d’un réseau de fibre optique afin d’offrir à tous les citoyens des services d’Internet haute vitesse, en plus de d’autres services d’avant-garde. La mise en œuvre du projet s’avère difficile et les travaux devraient débuter en 2019.

 

 

8.     Dates à retenir

·       12 mai : corvée de nettoyage;

·       12 mai : entretien du cimetière Channel;

·       26 mai : Assemblée générale à l’hôtel de ville (ordre du jour à venir);

·       25 août : fête du lac.

 

René Fortin

Pour le Conseil d’administration de l’ACPLG

 

 

 

 


 

Infolettre, municipalité d'Austin

Pour demeurer au courant des nouvelles concernant la municipalité, consultez régulièrement la section Quoi de neuf et abonnez-vous à l'Infolettre.

http://www.municipalite.austin.qc.ca/fr/info-citoyens/

 


NOTRE LAC 

 DESCRIPTION DU LAC ET QUALITÉ DE LEAU

Le lac Gilbert est un petit lac de tête (superficie de 19 ha) présentant une profondeur maximale

d’environ 15 mètres, soit une profondeur suffisante pour que les profils de température

effectués en été montrent clairement que le lac est stratifié (présence de trois couches d’eau

distinctes : l’épilimnion en surface, la thermocline au centre et l’hypolimnion au fond)

Les résultats des campagnes de suivi de la qualité de l’eau obtenus entre 2008 et 2013 

démontrent que la qualité de l’eau est bonne et que le lac se situe au stade oligo-mésotrophe.

La qualité de l’eau est «excellente» pour la baignade.

 

Rives et zone littorales

La caractérisation des rives effectuée en 2010 a démontré que la grande majorité des rives sont

bien végétalisées; seules quelques propriétés présentent des rives déficientes. La caractérisation

du littoral de 2012 indique que l’accumulation sédimentaire dans la zone littorale est somme

toute très faible, bien que quelques zones, notamment à chaque extrémité du lac, soient plus

envasées (>150 cm de sédiments fins). C’est d’ailleurs dans ces zones que l’on retrouve la plus

grande densité de plantes aquatiques. Cependant, aucune plante exotique envahissante n’a été

répertoriée lors des inventaires de terrains. Finalement, la caractérisation des deltas a confirmé

la présence d’une accumulation sédimentaire à l’embouchure de trois tributaires; celle du delta

du ruisseau des Scouts étant de loin la plus importante.

 

RÉSEAU HYDROGRAPHIQUE ET DESCRIPTION DU BASSIN VERSANT

Le réseau hydrographique est composé d’un tributaire à écoulement permanent, le ruisseau des

Scouts, et de quelques petits ruisseaux intermittents. Peu de données sont disponibles sur la

qualité de l’eau de ces ruisseaux, seules quelques campagnes d’échantillonnage ont été

effectuées en 2009 et en 2010, l’eau y était alors de très bonne qualité.

Le bassin versant du lac Gilbert couvre une superficie de 172 ha et est principalement occupé

par la forêt. La villégiature suit en importance et elle est concentrée, sans s’y limiter, dans la

ceinture riveraine. L’ensemble des résidences sont desservies par des installations septiques

individuelles; aucun système de traitement collectif n’est présent. On n’y retrouve ni activité

agricole, ni gravière\sablière, ni terrain de golf, ni zone urbaine. Le réseau routier est restreint

mais est composé en grande partie de chemins de gravier sensibles à l’érosion (présence de

pente forte). Finalement, des activités forestières sont effectuées dans le bassin versant. 

À noter que quelques foyers d’érosion avaient été identifiés lors du diagnostic environnemental

global du bassin versant réalisé en 2008. Ces points d’érosion étaient présents autant en zone

forestière qu’à même le réseau routier. Ces points ont été caractérisés plus en détails en 2011

et ont été stabilisés par la suite en 2012. Cependant, les ruisseaux situés du côté ouest du lac

sont tous situés dans des zones de fortes pentes, où les sols sont sensibles à l’érosion. Cette

situation fait en sorte qu’il existe une légère érosion naturelle des berges des cours d’eau et des

sols environnants. La présence de ces pentes fortes et de ces sols sensibles fait en sorte que les

activités humaines nécessitant la mise à nu des sols (ex. : ouverture de nouveaux chemins,

transport du bois avec de la machinerie lourde effectué en été (sur sol dégelé), excavation pour

l’implantation de nouvelles constructions résidentielles) sont fortement susceptibles d’entrainer

des apports sédimentaires importants vers le lac Gilbert.

 

UTILISATION DU LAC 

Le lac Gilbert est un lac de villégiature utilisé principalement à des fins récréatives. Les activités

qui y sont pratiquées sont la baignade, la navigation de plaisance (canot, kayak, pédalo,

chaloupe avec moteur électrique) et la pêche. À noter que selon l’annexe 3 du règlement sur les

restrictions visant l’utilisation des bâtiments découlant de la Loi de 2001 sur la marine

marchande du Canada, il est interdit de circuler sur le lac Gilbert avec un moteur à essence.

Par ailleurs, certains riverains puisent leur eau à même le lac Gilbert.

Extrait du dossier: Recommandation pour l`élaboration d'un plan d'action - voir section dossiers


 

Outardes

 La saisons des amours approche à grand pas !

 
Le printemps est arrivé et nos nouvelles amies les Outardes vont assurément revenir nicher sur lac. D'année en année, elles sont de plus en plus nombreuses et leurs déjections aussi grosses qu'abondantes sont une menace réelle pour la qualité de l'eau du lac. 
 
Nous vous invitons donc à prendre les moyens nécessaires pour les éloigner :
Ne pas les tolérer sur votre terrain ;
Naviguer sur le lac afin de les faires fuir ;
Les empêcher de nidifier.  
 
Pour plus d'infos :
 
 
 

Fête du lac 2015 chez Michèle et Claus